Chloé HENRIS

J'aime concevoir mes projets en les inscrivant à la croisée de l'artisanat et de nouveaux outils de production. Des recherches en continu me permettent de comprendre, questionner et bousculer les codes emblématiques de la création et de la construction du vêtement et de l'accessoire. Mon travail se trouve à la croisée de ces derniers. 

Fascinée par les matières et les textures, j'accorde une grande importance à apprendre des techniques traditionnelles du textile ou d'autres domaines (le tissage, la couture à la main, la broderie, la chapellerie, l’ébénisterie) tout en enrichissant mes expériences avec des outils numériques (découpe laser, thermoformage, impression 3D,...). Ces derniers, dans le cadre de mon travail, me permettent de bousculer les codes de création, du design et de l'artisanat.

Mes recherches continues autour de l'assemblage, de la composition, de la production, me permettent de mettre au point de nouvelles techniques inédites.
Mes projets se situent à la croisée de l'artisanat et du design ainsi que du passé et du futur. Lorsque je conçois un accessoire, je conçois deux choses: un objet, mais surtout "une pièce à porter".
Ce changement de statut, cette activation de l'objet suscitée par une envie et un désir d'être porté est pour moi une étape fascinante de l' accessoire. Les pièces que je conçois existent en tant qu' objets lorsqu'elles ne sont pas portées mais c'est bien au contact du corps qu'elles passeront du statut d'objet à celui d'accessoire.


10 images
Inscrivez-vous pour être tenu au courant de nos activités