Maria ANDRÉ

Réalité de la main qui tisse

 

Relation entre l’espace et la matière éparse entre Orient et Occident, entre le Nord et le Sud

Ouverture d’une piste dans un dédale de direction

 

Le temps des gestes rituels de lutte et d’accompagnement

A l’intérieur de cette épaisseur souple

Horizontalité et mise en tension longitudinale du tissage

Cette trame infinie qui parcourt le passé, le présent et l’avenir

 

Le temps d’une rencontre haptique, d’une appréhension, d’une digestion de matériaux ductiles

Qui se font Êtres

A partir de leurs racines se créent des filiations naturelles, vivantes, en profondeur

Voilà sur l’horizon, lue par le regard, une zone de haute intensité où l’effraction de notre optique habituelle peut se produire

 

Miroir fibreux opaque


9 images
Bois fendu - Tapisserie haute lisse, sisal, coton - 88 x 68 x 48 cm
Gestes d'erres - Tapisserie haute lisse, sisal, coton, acier - 400 x 130 x 50 cm - 2020
Objet de réflexion - Sculpture sur fonte - 17 x 5 x 4 cm
Disque - métal sculpté, acier - 16 x 16 x 1 cm - 2020
Volume autonome I - Tapisserie haute lisse - Coton - 30 x 17 x 15 cm - 2019
Souffle - sculpture sur bois, sculpture de charbon, hêtre, charbon - 40 x 18 x 10 cm et 
9 x 9 cm, 2020
Négatif I - Sculpture sur bois de hêtre - 18 x 13 x 13 cm - 2019 - Photo : N. Gabriels
Rouge - Tapisserie haute lisse - Coton teint, cirage, acier - 305 x 170 x 30 cm - 2019 - Photo : M. Grassart
La porte - Tapisserie haute lisse - Laine, coton - 215 x 100 x 2 cm - 2018 - Photo : M. Grassart
Inscrivez-vous pour être tenu au courant de nos activités